15
Mar 2017
Film, Interviews, Thor : Ragnarok, Traductions  •  By  •  0 Comments


ENTERTAINMENT WEEKLY : Qu’est-ce qui vous a fait accepter ce rôle ?
CATE BLANCHETT : Voyons les choses en face : en tant que femme, ces opportunités ne sont pas apparues très fréquemment dans le passé et je pense qu’il y a une révolution qui est en train de se produire à l’intérieur de l’univers Marvel. J’ai vu tellement de films de la franchise Marvel, surtout en tant que maman de quatre enfants. Ayant de jeunes garçons ils semblent être le seul type de films qui existe. Mais pour moi en tant qu’actrice, ce qui m’a attiré c’est aussi le désir de travailler avec [le réalisateur] Taika Waititi.

Vous êtes la première adversaire féminine de Thor. Est-ce que ça faisait parti de l’attrait ?
Vous imaginez ? Vous imaginez qu’on est train d’avoir cette conversation, qu’on est en 2017 et qu’on parle de la première méchanTE ? C’est ridicule. Il y a tellement de potentiel méchanceté encore inexploité chez les femmes. C’est vraiment excitant. Je pense qu’on commence finalement à reconnaître que les femmes et les hommes veulent voir un éventail varié de personnages, et ça passe par la couleur de peau, le sexe, l’orientation sexuelle, etc.

Est-ce que vous avez lu les comics et vous êtes renseigné sur les anciennes versions de Hela ?
Oh oui. En se lançant dans un tel projet tu dois connaître l’histoire du personnage. Et il y a tellement d’itérations de l’histoire originale. Pour n’importe lequel de ces personnages, il n’y a jamais qu’une seule histoire. Mais oui, c’était vraiment intéressant de revenir en arrière à travers ce matériel. La plupart du temps elle était masquée. C’est ce dont j’ai pas mal parlé avec l’équipe Marvel et Taika, quand est-ce qu’on choisirait de la faire porter un masque et quand est-ce qu’elle n’en porterait pas.

Et cette coiffure est plus qu’un simple accessoire, n’est-ce pas ?
Oui. Elle a le pouvoir de faire apparaître des armes. Ses cheveux peuvent être une arme. Elle peut faire apparaître des armes de différentes parties de son corps. Je ne vous dirai pas lesquelles — vous verrez.

Hela arrive et prend en quelques sortes le contrôle de Asgard des mains de Loki, c’est ça ?
Asgard c’est tellement bien. Il suffit qu’une personne ait une pensée légèrement déplaisante et vous êtes considéré comme mauvais. Tout le monde est trop parfait là-bas. Pourquoi ne pas y mettre du désordre ? C’est facile de jouer la méchante mais, comme quand j’étais dans Cendrillon, ce qui est intéressant c’est ce qui a rendu la belle-mère ainsi. Donc c’est ce que j’ai essayé de faire avec le temps à l’écran que j’avais, de creuser tout ça et de lui donner un vrai parcours. C’est ce que nous avons fait avec Hela je l’espère, de la même manière dont on comprend pourquoi Loki est aussi perturbé qu’il l’est. Avec un peu de chance, il y a cette satisfaction aussi en regardant Hela à l’écran.

Est-ce que vous avez des scènes d’action / de combat ?
Il y en a un peu. J’ai travaillé avec le légendaire Zoe Bell (Grindhouse). J’ai fait tout ce qu’il était humainement possible de faire pour une femme d’âge mûr mère de quatre enfants [rires]. J’ai beaucoup appris. Toutes sortes de techniques de capoeira (art martial afro-brésilien). Les cascades et les scènes de combat étaient chorégraphiées de façon très intéressante. Mais je me suis entrainée, en apparences, afin d’éviter de me blesser.

© Traduction effectuée par mes soins, merci de créditer en cas d’emprunt, même partiel. [SOURCE]
Leave a Reply